Abattage de palmiers contaminés par le charançon

Pourquoi abattre les palmiers charançonnés ?

Le Charançon rouge du Palmier (Rhynchophoerus ferrugineus) est un coléoptère, dont la larve se nourrit en creusant des galeries, de la base des palmes, vers le cœur du palmier. La tête de l'arbre s'en trouve affaiblie et les risques de chutes sont importants.

Les premiers symptômes d'une attaque par le Charançon Rouge n'apparaissent malheureusement que tardivement après le début de l'infestation. Les dégâts internes sont importants et les plantes fortement attaquées perdent la totalité de leurs palmes et meurent après le pourrissement complet du stipe.

Une réglementation nationale impose que les palmiers fragilisés soient abattus par démontage avec le double objectif de limiter les risques de chutes de palmes (voire du palmier entier) et d’éviter la propagation du coléoptère.

Certains aspects de la lutte contre la propagation du Charançon Rouge sont présentés dans la fiche technique suivante : L'abattage de palmiers charançonnés

abattage-palmier-charancon-rouge.jpg

Les aspects techniques de l’abattage de palmiers charançonnés

En raison de la présence du charançon (sous forme larvaire ou adulte) et du danger qu’il représente (propagation de l’infection, chute de palmes), les palmiers infectés doivent rapidement être abattus et détruits par incinération ou broyage fin.

Le protocole d’abattage et de destruction des palmiers charançonnés est règlementé par arrêtés préfectoraux et seules les entreprises certifiées par la DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) sont habilitées à intervenir.

Le protocole d’abattage des palmiers charançonnés repose sur des mesures règlementées :

  • Toute intervention sur palmier infecté doit être communiquée au préalable à la DRAAF SRAL.
  • Les palmes sont supprimées et broyées finement depuis une nacelle en Z.
  • La tête du palmier est traitée par un insecticide homologué, avant bâchage.
  • Le palmier est démonté avec la section successive de la tête et des tronçons de stipes. Le démontage est réalisé par rétention, avec une grue de levage ou une pelle mécanique.
  • La zone de chantier est méticuleusement nettoyée, les outils de coupe et engins sont traités à l’insecticide et les déchets de coupe sont incinérés ou broyés très finement.
Abattage palmier avec characons rouges.jpg

En raison de l’emploi de produits phytosanitaires (traitement insecticide de la tête du palmier et désinfection des outils et engins ayant servi à l’abattage), l’entreprise et ses employés doivent être agréés CERTYPHYTO en plus d’être certifiés par la DRAAF.

Qualifications de la SERPE :

  • CERTYPHYTO
  • H121 – Habilitation pour travaux aux abords de routes, autoroutes et grandes infrastructures
Abattage Nice Palmier.jpg

NOS RÉFÉRENCES EN ABATTAGE DE PALMIER CONTAMINÉ

Fiches infos