Entretien et curage des fossés

Qu'appelle­-t­-on un fossé ?

Un fossé est une cavité creusée dans le sol, d’origine non naturelle. Il peut être en eau, ou non, et l’eau qui le remplit ne peut être liée qu’aux précipitations. Ce sont les 2 conditions qui le différencient du cours d’eau en aval.

Pourquoi entretenir un fossé ?

Entretenir un fossé c’est avant tout lui permettre de remplir sa fonction principale : favoriser le libre écoulement de l’eau, pour irriguer les terres et éviter les inondations.

Mais les fossés sont également de remarquables habitats naturels pour la faune et la flore. Le fossé doit restituer au cours d’eau en aval de l’eau d’une qualité compatible avec la vie animale et végétale. L’eau doit donc être exempte de produits phytosanitaires. De plus, il ne faut pas oublier que le fait de curer un fossé à l’amont d’un cours d’eau augmente son débit.

Débroussaillage-3.jpg

Comment ?

Il peut s’agir tout simplement de débroussailler ses berges, par l’utilisation d’une épareuse sur tracteur ou de débroussailleuses portatives.
Les végétaux ainsi broyés finement ne gênent en rien l’écoulement de l’eau. Si le débroussaillage concerne les végétaux implantés dans l’eau, il s’agit d’un faucardage.

L’entretien d’un fossé peut également faire l’objet d’un curage, qui consiste à enlever les sédiments qui se sont accumulés par décantation sous l’eau. Les boues ainsi récupérées peuvent être évacuées en déchèterie, centre de revalorisation ou étalées sur un champ. Le curage se fait manuellement à la pelle ou au moyen d’une pelle mécanique équipée d’un godet de curage.

L’entretien se fait avant fin mars et après début juillet, périodes pendant lesquelles la majorité des espèces animales et végétales a accompli son cycle de reproduction.

entretien des cannaux-6.jpg

Quelques règles à suivre donc...

  • Eviter le « curage à blanc », c'est-­à-­dire décaper la couche superficielle sur le fond ainsi que sur les côtés, car il y a alors suppression de toute la végétation entrainant une déstabilisation des berges et une dégradation du milieu, mais également risque d'augmenter le débit d'écoulement de l'eau et risquer des inondations.
  • Entretenir une berge sur deux une année, et l'autre berge l'année suivante.
  • Conserver les végétaux en crête de berge, pour garantir la stabilité des berges et faire de l'ombre au fossé, ce qui profitera à des espèces faunistiques et floristiques.
img-serpe-générique.jpg

NOS SERVICES

Nos références

Nos matériels

Aucun matériel à afficher