La politique sécurité de la SERPE

SERPE est une entreprise soucieuse de la santé de son personnel et de ses partenaires. Aussi elle souhaite mettre en place une politique SST impliquant tout le monde. Cela passe par un engagement en termes de prévention des risques, du respect de la réglementation et de l’amélioration continue du management de notre système. La sécurité est une priorité pour la SERPE.

La politique de sécurité vise à baisser les accidents de travail (avec et sans arrêts) des salariés et des sous-traitants.

Les 3 objectifs principaux de la politique de sécurité de la société sont

  • Validation de la norme Sécurité OHSAS 18001 pour l’ensemble de ces agences ;
  • Baisse du nombre d’accidents du travail des salariés et des sous-traitants ;
  • Aucun accident de nature électrique et ferroviaire.

Nous souhaitons accompagner nos grands clients en mettant en place la norme OHSAS 18001. Elle a été obtenue en 2017 sur 4 de ces agences et il est planifié de certifier 3 nouvelles agences chaque année.

Cette certification va être un outil pour les années à venir pour :

  • Améliorer de façon continue notre sécurité et réduire le nombre d’accidents ;
  • Mieux identifier les risques et mettre en œuvre des actions visant à les diminuer ;
  • Mieux définir nos objectifs en termes de sécurité et définir les indicateurs nous permettant de les atteindre ;
  • Mieux sensibiliser et être plus à l’écoute de nos équipes et nos sous-traitants.

La responsable des services centraux, la chargée sécurité et les responsables de région et les responsables d’agence vont travailler sur cette amélioration continue pour faire progresser la société. Mais l’implication de chacun d’entre nous est nécessaire.

Formation sécurité.jpg

Les actions en faveur de la sécurité à la SERPE

Les actions menées à la SERPE traduisent l’importance de la sécurité et impliquent des investissements financiers et humains en faveur de son amélioration en continue

Outil controle securite élagage.jpg

Des actions d’audit interne et externe pour promouvoir les bonnes pratiques :

  • Les audits internes sont réalisés une fois par an et correspondent à la vérification de la conformité de nombreux points de contrôle (accueil des salariés, suivi du personnel, EPI, matériel, véhicules et engins, bâtiments et aménagements, documents administratifs et affichages, formations sécurité...). Ils donnent systématiquement lieu à un plan d’action : mesures à mettre en place, responsable, échéance.
  • Les inspections de chantiers correspondent à des visites trimestrielles, réalisées par le/la responsable Qualité / Sécurité / Environnement, afin de vérifier le respect des règles de sécurité et encourager les bonnes pratiques. Ces inspections donnent lieu à des échanges avec les équipes, et si nécessaire à la mise en place d’un plan d’action.
  • Les contrôles sécurité sont réalisés par les conducteurs de travaux, les responsables d’agence et la direction, lors de visites de routine sur chantier, via une application smartphone sur mesure. Ces visites hebdomadaires sont l’occasion de rappeler, si nécessaire, les règles de sécurité. La compilation des informations recueillies dans les différentes agences permet de cibler les axes de travail au niveau du groupe.
  • Les audits externes organisés dans le cadre de la certification OHSAS 18001, certifient le travail réalisé, dans les différentes agences et au sein des services centraux, au profit de la sécurité du personnel et des clients.
graphique-accident-travail-serpe.jpg

Des objectifs en termes de sécurité dans chaque agence pour faire baisser le nombre d’accidents du travail :

Des objectifs en termes de sécurité sont donnés, chaque année, aux agences. Les exigences portent sur les taux de fréquence des accidents, leur de gravité, le nombre de contrôles sécurité réalisé, l’absence d’accident de nature électrique ou ferroviaire, l’absence de non-conformité client...
Les agences sont intéressées à atteindre ces objectifs, qui conditionnent les primes de fin d’année.
La fréquence des accidents de travail a diminué de 50% en 2 ans.

quart d_heure sécurite elagage SERPE.jpg

Une analyse rigoureuse de chaque accident ou situation dangereuse pour sensibiliser les salariés et promouvoir les bonnes pratiques :

  • Chaque accident et situation dangereuse, au sein de la SERPE ou chez un confrère, sont analysés, afin d’améliorer les bonnes pratiques et éviter que cela ne se reproduise. Un plan d’action est rédigé par le/la responsable sécurité.
  • Tous les mois, un quart d’heure sécurité est animé localement, par les chefs d’agence, à partir de l’analyse d’un accident ou de situations à risque et un flash sécurité est communiqué à tous les salariés par texto.
  • Chaque accident grave donne lieu à la réalisation d’une vidéo témoignage par le salarié blessé, lui permettant d’expliquer les conditions de l’accident et les mesures qu’il est nécessaire de prendre pour éviter que cela ne se renouvelle. Ces vidéos sont diffusées en interne.
Formation GSST2.jpg

Des formations sécurité sont proposées en interne comme en externe pour sensibiliser les salariés et limiter les accidents :

Les formations sécurité sont un volet important de la politique sécurité de la SERPE. Les différentes offres de formation représentaient 4% de la masse salariale en 2017. On compte parmi ces formations :

  • La formation SST (Sauveteur Secouriste au Travail)
  • L’AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseau)
  • L’Habilitation électrique (H0Vb0)
  • Les CACES : nacelle, pelle, tracteur forestier, grue auxiliaire... associés à un accompagnement par un chauffeur expérimenté (possibilité d’aller dans une autre agence),
  • Les permis BE et PL
  • L’habilitation Certiphyto
  • La formation Vérificateurs EPI, pour le contrôle des EPI de grimpe annuellement,
  • La formation ASP /annonceur, formation permettant d’assurer la sécurité sur les chantiers près des voies SNCF et interne,
  • La GSST : formation aux techniques de grimpe pour aller récupérer un élagueur blessé dans l’arbre.