Travaux sylvicoles autour des grottes de Lascaux, à Montignac, depuis 2015

Les abords des grottes de Lascaux, patrimoine mondial classé à l’UNESCO, sont sous la responsabilité de la DRAC Sud-Ouest. La conservation de ce fragile patrimoine passe par la lutte contre les incendies et l’entretien sylvicole.

  • La lutte contre les incendies consiste à entretenir un pare-feu (mise aux normes DFCI - Défense de la Forêt Contre les Incendies), c’est-à-dire à interrompre la végétation, verticalement et horizontalement, pour limiter la propagation du feu, faciliter le travail des pompiers et minimiser les risques d'incendie.
  • L’entretien sylvicole comprend des travaux d’éclaircissement diffus du sol pour favoriser la germination des graines et le renouvellement de la forêt, la sélection des arbres d’avenir, la taille d’éclaircie pour favoriser le développement des beaux sujets, la création de cépées de châtaigniers pour pérenniser leur présence sur le site.

Depuis 2015, la DRAC Sud-Ouest confie à l’agence SERPE de Bordeaux (Gironde) les travaux de débroussaillement DFCI et d’entretien sylvicole des abords de la grotte de Lascaux, avec un cahier des charges très strict.

Bordeaux, Lascaux, carte.png

L’extraordinaire site des grottes de Lascaux a impliqué des conditions de réalisation des travaux très strictes, discutées en amont entre les ingénieurs de la SERPE et de la DRAC.

Pour éviter toute contamination du sol, plusieurs mesures ont été prises :

  • Les chaînes des tronçonneuses ont été graissées par des huiles biologiques.
  • Les tronçonneuses ont été désinfectées entre chaque châtaignier, afin de limiter la propagation de la galle du châtaignier.
  • Pour d’éviter toute trace d’hydrocarbures dans le sol, des tronçonneuses électriques ont été utilisées.
  • Pour éviter toute contamination du sol, les machines étaient entreposées dans des bacs de rétention.
Bordeaux, débroussaillage Lascaux 1.jpeg

Pour limiter les vibrations du sol, qui risqueraient d’impacter la conservation des grottes ou de leurs reconstitutions, plusieurs mesures ont été prises :

  • Les abattages ont été réalisés en rétention, afin d’éviter tout impact avec le sol.
  • L’évacuation du bois a été réalisée par débardage équin, pour limiter les vibrations et éviter tout impact du chantier sur le sous-sol.

Les appels d’offre lancés par la DRAC Sud-Ouest ont été gagnés, trois années de suite, par la SERPE, dont la technicité et la prise en compte des spécificités environnementales du lieu ont été appréciés.

Bordeaux, débardage équin, Lascaux.jpg

Autres références

Matériel utilisé

Aucun matériel à afficher

L'Agence

900 bis Chemin de la Princesse
33127 Saint-Jean-D'Illac

05 57 88 95 25

gironde@serpe.fr