Consolidation de berges par la technique du tunage bois

En quoi consiste cette technique et quand l’envisager ?

Le tunage bois permet de redessiner et de consolider des berges érodées et dégradées, tout en maintenant leur perméabilité et facilitant leur re-végétalisation. Cette technique consiste en la mise en place d’un parement vertical en bois. Le tunage peut être utilisé après des épisodes de crues ou en guise de renforcement de berges lorsque celles-ci ont été fragilisées par le dessouchage d’arbres chancrés, par des nids de ragondins ou tout simplement par l’érosion naturelle.

Quels sont les avantages de cette technique de consolidation de berges ?

Cette technique présente de nombreux avantages :

  • Technique esthétique permettant une bonne intégration dans le paysage, tant sur les berges d’un canal qu’aux abords d’une rivière sur un domaine privé ou chez un particulier, grâce à l’utilisation de matériaux bois.
  • Technique généralement moins onéreuse que la mise en place de gabions ou palplanches ;
  • Technique plus respectueuse de l’écosystème, impliquant des moyens plus légers que d’autres techniques de renforts de berges, ce qui limite l’impact sur la faune et la flore.
consolidation des berges.png

Comment la technique de tunage est-elle mise en œuvre ?

Cette technique implique la mise en place d’une file de piquets de bois fichés à refus dans la terre, sur lesquels sont fixées des planches de bois d’essences sélectionnées pour leur bonne tenue à l’eau (chêne, châtaigner, robinier faux acacia…). Ces planches maintiennent la terre qui va être apportée en arrière de cette structure. Celle-ci est généralement renforcée par un système de pieux et de câbles afin d’optimiser la tenue du tunage dans le temps ou dans le cas de sols peu stables.

La mise en œuvre reprend les étapes suivantes : 

  • Curage et nettoyage des berges ; 
  • Mise en place des pieux bois ; 
  • Alignement des pieux et réglage de l’altimétrie ; 
  • Mise en place des planches fixées à l’arrière des pieux ; 
  • Positionnement de pieux et câbles à l’arrière de la file de pieux, afin d’assurer un excellent ancrage du tunage dans la berge et limiter l’effet de poussée du remblai vers le cours d’eau ; 
  • Remise en place des profils de talus : un géotextile est placé contre les planches et de la terre végétale est implantée à l'arrière des planches ; 
  • Re-végétalisation du talus permettant d’habiller et de parfaire la stabilisation de la berge.
tunage bois.png

Nos Services

Nos Références

Matériel utilisé